Qu’est ce que le réemploi ?

Le réemploi est défini juridiquement comme l’opération par laquelle un objet qui n’est pas un déchet peut être utilisé à nouveau pour son usage initial.

Concrètement, le réemploi c’est donner une seconde vie aux objets.

Par rapport au recyclage qui ne consacre que la matière, en s’appuyant sur des process industriels coûteux en énergie, le réemploi se déploie à un niveau local ou il crée de l’activité et favorise l’accès à la consommation du plus grand nombre.

La pièce de réemploi, enfin un produit reconnu.

La pièce de réemploi ou encore pièce détachée d’occasion est une pièce ou un composant issu d’un véhicule hors d’usage qui sera revendu en état pour réutilisation sur un véhicule dans le cadre de l’entretien ou de la réparation d’un véhicule.

Elle entre dans la catégorie des pièces de rechange, la pièce de réemploi est donc une pièce de rechange.

La pièce de réemploi est un produit pour autant, est-elle également un déchet qui s’ignore ?

Les pièces de réemploi sont issus du traitement des véhicules hors d’usage aux origines diverses certains proviennent des particuliers, d’autres des compagnies d’assurances et de réseaux de concessionnaires motos.

Elles sont prélevées de véhicules très différents et répondent à des marchés divers en France et à l’étranger.

La majorité des pièces de réemploi vendues par le groupe Bike Eco proviennent des véhicules de compagnies d’assurance pour lesquels le marché économique Français n’offre pas d’issue en raison des coûts inhérents à leur réparation.

C’est en raison de l’impossibilité économique à réparer le véhicule que le groupe Bike Eco produit des pièces chaque jour pour leur offrir une seconde vie. De plus, le véhicule hors d’usage doit être traité dans une installation classée pour la protection de l’environnement (agrée VHU) en raison de l’étape de dépollution des véhicules qui consiste à en extraire les produits polluants.

Dans ce cadre, la pièce de réemploi n’est pas considérée comme un déchet mais comme partie d’un agrégat de pièces destinées à être réemployées. La réutilisation des pièces détachées d’occasion concourt à l’objectif de prévention des déchets en prolongeant la durée de vie des pièces et des véhicules sur lesquels elles seront posées et à la réduction des effets nocifs produits sur l’environnement en permettant une économie de production de CO2.

La réutilisation des pièces détachées d’occasion concourt à la prévention des déchets et à la préservation de l’environnement.